Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 15:30

  Après Paris (Bastille), Toulouse (Capitole), le meeting du Front de Gauche de Marseille a attiré une foule impressionnante.

MarseillePrado.jpgPlus de 100 000 personnes étaient présentes, samedi 14 avril, sur les plages du Prado. Un grand métissage (un des thèmes développés par Jean-Luc Melenchon dans son discours) de jeunes en groupe, de familles entières, de militants politiques aguerris, de syndicalistes ou de simples citoyens... venus entendre "leur" candidat: celui qui parle de leurs problèmes et qui propose une autre répartition des richesses.

Le peuple dans sa grande diversité (toutes catégories, toutes générations, toutes cultures, toutes origines... confondues) rassemblé dans une ambiance détendue, sereine et conviviale, très attentif aux paroles de Jean-Luc Mélenchon. Un rassemblement de toutes ces forces de gauche qui avançaient jusqu'à présent en ordre dispersé et que le Front de Gauche unit dans un même objectif: chasser Sarkozy et la droite du pouvoir, faire reculer les idées de l'extrème droite portées par marine Le Pen et imposer la mise en oeuvre d'une politique qui rompe avec la dictature des marchés financiers et du capital, une politique au service de l'Humain d'abord.

Pour voir ou revoir la vidéo du meeting cliquer sur la photo

Partager cet article
Repost0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 15:00

L’appel au “vote utile” fait son grand retour. C’est une erreur d’appréciation politique à laquelle il convient de répondre arguments contre arguments.

VoteUtileUn concept anti-démocratique
Parler de vote utile” laisse supposer qu’il existerait un “vote inutile”. Dans une démocratie digne de ce nom, chaque vote compte, chaque voix vaut la même chose. Chacun doit disposer d’une liberté absolue de vote et il ne saurait exister de “bon vote” et de “mauvais vote”. 

Le Front de Gauche fait progresser la Gauche
Les récents appels au vote utile font suite à la progression du Front de Gauche dans les sondages. Pour les socialistes
, et une bonne partie des médias, la montée de Mélenchon pourrait affaiblir Hollande et donc faire perdre la gauche. C’est un faux débat! Le total des intentions de vote à gauche n’a jamais été aussi fort depuis 1988. Selon l’IFOP, il était de 38% au 6 janvier et de 44% au 30 mars. C’est bien la dynamique du Front de Gauche qui permet d’expliquer la progression de l’ensemble de la gauche.

Le mythe du candidat en tête au 1er tour
Les socialistes nous expliquent qu’il faudrait que François Hollande arrive en tête du premier tour pour l’emporter au second. Sur quoi s’appuient-ils? En 1974, Mitterrand est arrivé en tête du premier tour avec plus de 10 points d’avance sur Giscard d’Estaing… et a perdu au second tour. À l’inverse, il est arrivé en 2e position au premier tour en 1981 mais a remporté l’élection. Autre contre-exemple: Jospin était en tête du premier tour en 1995 et pourtant Chirac a été élu. Ce qui compte, pour réussir à faire gagner la gauche, c’est la capacité de rassemblement. Chaque fois que le parti majoritaire à gauche a voulu ignorer ses partenaires, la gauche a été battue à l’élection présidentielle!

Marine Le Pen: oust!
Le spectre du 21 avril 2002 et de l’exclusion de la gauche du second tour de la présidentielle est souvent agité. Bien évidemment, la question de la présence d’un candidat de gauche au second tour doit tous nous préoccuper. Mais le risque de voir Marine Le Pen passer devant la gauche au premier tour n’existe plus. Depuis plusieurs mois, le Front de Gauche s’est attaché à “déglonfler la baudruche Le Pen”. Cela a payé. Les intentions de vote pour Hollande cumulées à celles pour Mélenchon atteignent au minimum 40%. Mathématiquement l’un des deux réalisera au moins 20%. Or les scores attribués au FN ne dépassent quasiment jamais les 17-18% et ont tendance à diminuer sous la barre des 15%. Il y aura donc un candidat de gauche présent au second tour. Le “vote utile” c’est faire en sorte que Le Pen soit le plus loin possible derrière le Front de Gauche pour lui faire quitter définitivement le devant de la scène politique.

Pour faire gagner la gauche, il faut… un programme de gauche
Il faut le reconnaître: la montée dans les sondages de Mélenchon s’est faite en même temps qu’une diminution des intentions de vote pour Hollande. On ne peut tout de même pas nous reprocher le programme du PS. Il est grand temps que celui-ci comprenne que la dynamique du Front de Gauche est aussi l’expression d’une déception vis-à-vis de son programme.

Un vote utile pour cacher un programme décevant?
L’appel au “vote utile  est souvent une manière de cacher la réalité de son programme. Dire “je vote utile” est plus facile que de dire “je vote pour Hollande qui veut donner du sens à la rigueur”. Le Front de Gauche, lui, propose une autre méthode: le débat. Toutes les forces de gauche doivent dire ce qu’elles pensent si elles appliqueront ou non des mesures d’austérité, si elles remettront ou non en cause l’indépendance de la BCE, si elles interdiront les licenciements boursiers, si elles sont prêtes à réquisitionner les entreprises qui délocalisent…. Faisons vivre le débat !

En finir avec des pratiques d’un autre temps
Le temps des cheptels électoraux est fini. Les voix n’appartiennent à personne et c’est tant mieux. Aujourd’hui, les  citoyens veulent des propositions concrètes pour changer leur vie et sortir de la crise. Ils se décideront sur les programmes, pas sur les étiquettes. Cela ne sert à rien de rappeler des électeurs considérés comme “égarés”. Chacun doit convaincre!

Partager cet article
Repost0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 08:33

MeetingPLaurentCe vendredi 6 avril à Cabestany, il y avait 1000 personnes au meeting départemental, animé par Pierre Laurent (secrétaire général du PCF) et Alexis Corbière (secrétaire national du Parti de Gauche).Un succès qui confirme l'audience grandissante rencontrée par le Front de Gauche lors de chaque meeting: Montpellier, Paris la Bastille, Lille, Toulouse...  en attendant Marseille, le 14 avril.

Une force est en marche pour chasser la droite, démasquer l'extrême droite et exiger une politique de gauche au service de l'humain et non de la finance!

Si vous voulez voir ou revoir la vidéo, voici les liens (3 parties) qui vous permettront de le faire:

 

http://www.dailymotion.com/video/xpyjp6_le-front-de-gauche-cabestany-le-6-avril-2012-1_news

http://www.dailymotion.com/video/xpyx1b_le-front-de-gauche-cabestany-le-6-fevrier-2012-2_news

http://www.dailymotion.com/video/xpyxhw_le-front-de-gauche-cabestany-le-6-fevrier-2012-3_news

Partager cet article
Repost0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 16:56

La mobilisation ne cesse de grandir autour du Front de Gauche. Voici une troisième liste de 87 signataires supplémentaires sur l’appel à soutien des candidats du Front de Gauche publié sur ce blog,  le 21 février dernier. Cela porte le total actuel à 435.

 

ALIS Jean-François (ouvrier BTP), ASSEMAT Denis (retraité), AUDOUY Laetitia (Menuisière), BARRIER Victor (cadre cheminot retraité, CGT), BASTIDE Serge (cheminot retraité), BAZERQUE André (syndicaliste), BEAU Romain, BIGORRE Monique (enseignante), BONNOT-RUBIO Viva, BOVO Raymond (militant PCF), BLANQUER Hélène (bibliothécaire), BURGELL Jacques (ancien maçon), CABANAS-LAILLE Marie (professeur retraité, PCF), CLABECQ Goldie (secrétaire de rédaction retraitée), CLABECQ Robert (retraité Education nationale), COSTA Henri (ancien dirigeant départemental et national du PCF), COUDERT Alain (militant syndical et mutualiste), COUDERT Marie-Thérèse (retraitée), CUFI Michaël, DAMOU Mourad (agriculteur bio), DANIELLY Robert (demandeur d’emploi), DAVID Catherine (agricultrice retraitée, Confédération Paysanne), DELATTRE Jimmy (particulier), DELMAS Robert (militant associatif), DION Jeanne (militante éducation nouvelle), DJAOUT Lucie, DUPRE Yves (salarié), DUVAL Marame (comptable), FABER Laurent (retraité), FLORES Jacques (militant PCF), FONS Jacky (retraité), FREYSSIGNET Stéphanie, GALAN Huguette (retraitée de La Poste), GARCIA Nicole (employée), GAUBY Georges (retraité SNCF, CGT Cerbère), GAUBY Gérard (ancien syndicaliste licencié des ASF), GENTILLEAU Bernard (secrétaire CGT Finances Publiques 66), GOUTAIN Cynthia (ingénieur en physique), GROSS Corine, HITA Betty (retraitée), HUGON Isabelle (agent territorial), HURPEAU Claudine (enseignante retraitée), JIMENEZ Alphonse (conseiller municipal), JOFRE Liberto (cheminot retraité, syndicaliste), LAILLE Jean (professeur retraité, PCF), LAPORTE Gérard (adjoint au maire d’Elne), LEGAYE Martin (étudiant), LEPAGE Alain (responsable EHPAD), LOURDOU Anne-Marie (conseiller municipal d’Elne), MAGNAN Florence (aide soignante), MAGNAVAL René (retraité), MALARD Louis (retraité SNCF), MALET Nathalie (syndicaliste), MALET Nicolas, MARTY Josette (enseignante honoraire formation des maîtres), MONIER Pierre (retraité Douanes), MEYER Jean-Pierre (syndicaliste écologiste), MONTAGNE Nadine (syndicaliste), NOVOA Mathieu (jardinier), NUN Ghislaine (commerçante), NY Bernard (retraité education nationale, syndicaliste, PCF), PALLUS Brigitte (ouvrière), PINAUD Catherine (céramiste), PINAUD Claude (ingénieur retraité), PONS Frédéric, PRATS Cathy (enseignante, syndicaliste), PULL Evelyne (secrétaire), QUILLIO Jean (ancien dirigeant national CGT construction), RAMEL Marie-Claire (militante PCF), RAMEL Yvan (militant PCF), RAYA Sébastien (conseiller municipal), RAZOULS Claude (retraité Education nationale), SANCHEZ Elsa (conseiller municipal de Rivesaltes), SORIN Florence (agricultrice), SURROCA Michèle, TERRASA Cécile (fonctionnaire), TIBAUT Georges (retraité La Poste), TIGNERES Colette (ancienne Conseillère régionale), TORRENT Louis (viticulteur retraité), TOSTI Jean (militant associatif), VALS Soraya (enseignante, militante associative et culturelle), VIGNON Marc (conseiller municipal), VIGROUX Marcel (retraité de la Poste), VILARO Henri (fonctionnaire, militant mutualiste et syndical), WEBER Olivier (adjoint au maire), ZAPARTY Ghislaine (enseignante, syndicaliste)

 

Pour se joindre à cet appel, s'inscrire directement sur le site:  www.frontdegauche66.fr/  ou écrire à: fdegauche66@gmail.com en précisant: nom, prénom et intitulé choisi pour la publication.

Partager cet article
Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 06:34

MeetingPLaurentVENDREDI 6 AVRIL 18 h 30

CABESTANY Centre Culturel

avec la participation de 

Pierre LAURENT

Secrétaire général du PCF

Alexis CORBIERE

Secrétaire national du PG

Partager cet article
Repost0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 20:13

Myriam MARTIN, Hélène ADAM et Pierre-François GROND (3 membres du Conseil politique du NPA) ont signé dans Libération une longue tribune pour expliquer pourquoi ils appellent à voter Mélenchon.

Après une première partie qui analyse la situation politique actuelle, ils concluent leur texte ainsi:

"Il importe alors qu’existe au premier tour, un vote, le plus massif et dynamique possible, pour donner force à un programme d’urgence basé sur une autre répartition des richesses, la transition énergétique, des transformations démocratiques radicales.

Une nouvelle chance sera ainsi offerte pour faire exister durablement un courant politique qui conteste à gauche l’hégémonie du social-libéralisme. C’est essentiel pour faire contrepoids à l’extrême droite. C’est décisif pour donner force et courage à celles et ceux qui résistent aux politiques d’austérité.

Et dès après la présidentielle, sur la base de cet élan, les forces politiques et sociales qui refuseront de collaborer, sous quelque forme que ce soit, avec un gouvernement d’austérité dit de gauche devront former ensemble un bloc contre la crise pour défendre une alternative sociale et démocratique en toute indépendance vis-à-vis du Parti socialiste.

Telle est notre analyse des urgences de l’heure.

Nous sommes militants de la «Gauche anticapitaliste», courant unitaire du NPA, nous avons été membres de la LCR auparavant. C’est avec beaucoup d’amertume, mais aussi de colère, que nous voyons notre parti renoncer à l’engagement pris lors de sa fondation : rassembler tous les anticapitalistes dans un parti de masse. Le NPA avec son candidat prend le chemin de la marginalité, qui lui interdira de peser réellement dans une situation politique aux enjeux majeurs.

La Gauche anticapitaliste, sans donner de position en tant que courant sur le vote, prend acte de cette impasse et estime que la dynamique créée autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon constitue un fait positif de la situation actuelle. Nous voulons en souligner les conséquences à nos yeux.

Réquisitionner les entreprises qui licencient en délocalisant, prendre des mesures pour museler la finance, refuser de faire payer la crise à la population, organiser la planification écologique, rompre avec une Ve République antidémocratique, refuser les traités européens pour réorganiser une Europe qui réponde aux impératifs sociaux, écologiques, démocratiques, sont autant de propositions qui vertèbrent la campagne de Jean-Luc Mélenchon et qui vont dans le bon sens. Nous apprécions les déclarations affirmant qu’aucune participation à un gouvernement qui pratiquerait la politique préconisée par Hollande n’est envisageable. Nous conservons des points de vue différents sur certains aspects concernant notamment la République et la nation, mais nous estimons l’orientation générale positive.

La dynamique politique militante qui ne cesse de s’amplifier permet que vive et se développe une force militante et électorale qui refuse de se soumettre à la gestion sociale-libérale des crises et aux politiques d’austérité.

C’est un facteur important du rapport de forces et un puissant encouragement pour les luttes sociales. En témoigne d’ailleurs le nombre de syndicalistes, de militants du mouvement social, écologiste, féministe, antiraciste qui rejoignent la campagne.

Dès lors, nous pensons qu’il ne faut pas hésiter à affirmer que si nous sommes nombreux à exprimer notre force par notre vote le 22 avril pour la candidature de Jean-Luc Mélenchon, la situation en sera nécessairement positivement bouleversée."

*intégralité de l'article à lire dans libération du 22 mars

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 08:02

De la fête aux larmes

Ce matin la fête est finie, déjà. L’idée de nos pauvres petits assassinés et de ce criminel qui court nous déchire le ventre. En une seconde, sitôt qu’on sait, on s’identifie. Nous sommes tous les parents foudroyés, ce sont nos petits qui nous ont été arrachés ! De toute part on m’assaille pour que je fasse je ne sais quoi. J’écris. C’est le mieux. Un communiqué. Rien ne serait plus obscène, selon ma manière d’être, que d’imposer le fracas et les bousculades de la campagne présidentielle aux familles et aux enfants qui vivent cette horreur. Chacun choisit sa façon de dire. Mais le plus urgent du point de vue de la vie commune que nous menons ensemble dans notre pays est de se sentir et de se montrer unis étroitement dans la compassion. Aucun criminel ne doit s’attendre à autre chose qu’à un mépris universel. A l’antique, il ne faut pas prononcer leur nom propre pour qu’ils n’aient pas droit à la renommée que l’ignominie peut donner. On dira le « fou », le « criminel », le « détraqué », pour que les autres dérangés qui errent n’aillent pas se rêver une part de notoriété au prix du sang. Si la suite montre qu’il y a une motivation, en réalité un prétexte et une croûte sur la démence, on aura soin de ne pas la mettre en scène. Ces enfants, comme ces militaires assassinés, sont nos enfants à tous. Un point c’est tout ! Je suis certain que la police et la justice vont rattraper le criminel sous peu. Citoyens policiers, vous n’avez pas besoin qu’on vous le dise, mais quand même je le fais : mettez les bouchées doubles. On compte sur vous. On a besoin pour la paix civile que vous régliez ça très vite. Pour l’heure, nos cœurs saignent.

Paris, le 20 mars 2012

Partager cet article
Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 13:45

Comme dans les sondages qui indiquent une progression des intentions de vote pour Jean-luc Melenchon avec le franchissement de la barre des 10%, la mobilisation ne cesse de grandir autour du Front de Gauche. Amplifions le mouvement!

Ci-dessous, une liste de 113 signataires supplémentaires (soit un total de 348 avec ceux publiés sur ce blog,  le 21 février) pour l'appel à soutien des candidats du Front de Gauche.

AGUERA René (retraité enseignement), AKHRIB Florence (privée d'emploi), ALBERNY René (syndicaliste CGT, militante PCF), ALBINET Catherine (conseillère municipale, syndicaliste CGT EDF), ALBINET Robert (syndicaliste CGT EDF), ALSEDA José (retraité DDE équipement, militant PCF), ALVAREZ Jean-Louis (conseiller général, syndicaliste cheminot retraité), AUSSEIL Bertin (PCF et CGT), BARBA CUFI Marie-Pierre, BEDEL Yves (salarié du privé), BENQUET Dany (co-secrétaire PG), BERGES Roland (professeur retraité), BEZAULT Denise (retraitée), BEZAULT Michel (retraité), BISBAL Daniel, BONET Gilbert (syndicaliste), BORREILL Daniel cheminot, militant CGT et Front de Gauche), BOURQUARD Véronique (enseignante), BOUZAGE Pierre(conseiller municipal Arles sur Tech, CGT Energie), BOYER Michèle (retraitée Education nationale), BRACCO Gilles (retraité), CALA Antoni (Lycéen, PCF), CAMBRES Andrée (retraitée), CAMBRES Robert (conseiller municipal Elne), CANADELL Noëlle (militante associative), CASSOLY Guy (maire de Los Masos, conseiller Général, cheminot retraité), CASTILLO Jacqueline (militante PCF et CGT), CHAMPEAU Michel (retraité), CHARREYRON Xavier (agent EDF), CHINARRO Serge (chauffeur), DECOMBIS Roger (retraité Educ. Nat. militant PG/FDG), DELATTRE-PAGE Marie-Josée (bibliothécaire_lectrice bénévole), DELON Anne (retraitée), DETUYAT Cyprienne (retraitée enseignement), DUBON Chantal (psychologue EN, militante syndicaliste), DUMOULIN Albert (militant PCF), DUMOULIN Pierrette (militante PCF), ELBE Christophe (militant Front de Gauche), ENARD Roland (enseignant retraité, syndicaliste), FALGUERAS Maguy (fonctionnaire La Poste), FAVIER Yannick (technicien territorial), FAVIER Sylviane (conseillère municipale Argelès sur mer), FLORES Michelle (agent hospitalier, militante CGT), GATTULLI Michel(militant syndical et politique), GENTIL Jean (retraité métallurgie, militant PCF), GIMENEZ Gaëtan (enseignant), GOUZY Jean-Paul(syndicaliste), GUILLOT Gérard (employé La Poste), HAGE Anne-Marie (artiste-peintre), HAGE Didier (Parti de Gauche Comité Conflent), HERCOUET Bernard, HILLEL Monique (institutrice retraitée), HOET Michel (adjoint au maire Millas), HUILLET Thérèse (fonctionnaire territoriale en retraite), JACQUET Alain (commercial, militant associatif et PCF), JUANOLE Gisèle (retraitée Education nationale), KERAMBELLEC Céline (chanteuse, intermittente spectacle), KESRAOUI Ginette (militante syndicale), LABONTE Bernadette, LAPORTE Roland (1er adjoint au maire de Codalet, PG), LE-GOALLEC Viviane (retraitée, porte-drapeau), LECAR Jean-Pierre (comité chômeurs CGT), LUCAS Yvette (directrice  de recherche honoraire CNRS), MAJESTER Jacques (retraité receveur des Postes), MAMOU Véronique (syndicaliste), MATHIEU Nicole (militante associative), MARTOS Marie (enseignante), MATHIEU Véronique(fonctionnaire territorial), METTAY Joël (editeur), MEZERAY Claude (retraité EDF), MONELLS Roland(conseiller régional honoraire), MONNE Véronique (Professeur des écoles), MOYA Lucie (agent territorial), NICOLAS Bernard (militant associatif), OLMO Jean-François (militant PCF), OLMO Marie-Louise(militant PCF), PAGE Gabriel (physicien CNRS retraité), PALAU Marie-Claude (infirmière, conseillère municipale PCF), PANEVIERE Claire (retraitée),  PEREZ Raymond (infirmier, maire-adjoint de Thuir, militant CGT), PORCO Nicolas (militant Parti de Gauche),  POUS Jérôme (Sud-Santé sociaux, Parti de Gauche), PRO Parciel,  RAHMANI Mustapha (handicapé), ROUAULT Maud (secrétaire parlementaire retraitée), RETANA Eliane (militante PCF), RETANA Elias (militant PCF), ROUSSET Marc (militant syndical et politique PCF), ROUX Alain (militant communiste), SAINT AMANS Marie-Pierre (citoyenne), SALLANNE Evelyne (enseignante, militante syndicale et politique PCF), SERRA Gérard (technicien énergie solaire, PG), SEUS François (retraité ASPA), SEUS Yvette (retraitée), SOLA Elie (syndicaliste EDF-GDF, ancien maire-adjoint de Cabestany), SUBIRATS Christiane (responsable associative), SUBIRATS Pierre (adjoint au maire d’Elne), TERRANOVA Hélène (auxiliaire de puériculture en retraite), TRICOCHE Jean-Claude (retraité), VAILLANT Monique (assistante maternelle retraitée), VAREILLES Michel, VAREILLES Noëlle, VAUTHIER Joëlle, VDOVITCHENKO Marcelle (enseignante retraitée), VERDAGUER Maryse (institutrice à la retraite), VERDAGUER Michel(militant CGT et PCF), VIBERT-GUIGUE Alain (syndicaliste), VIGNERON Geoffroy (agent territorial), VILA Jean (maire de Cabestany, vice-président du conseil général), VITAU Clémentine(dentiste), VOIRY Bernard (militant associatif), WISNIEWSKI Simon (étudiant), ZELLAL Abdelkader (travailleur intérimaire)

 

Pour se joindre à cet appel écrire à: fdegauche66@gmail.com en précisant: nom, prénom et intitulé choisi pour la publication


Partager cet article
Repost0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 07:54
L'appel lancé depuis un mois a déjà recueilli 235 signatures. Pour nous rejoindre écrire à fdegauche66@gmail.com en précisant nom, prénom et intitulé souhaité (par ex : syndicaliste, salarié SNCF, militant associatif…)
 APPEL de SOUTIEN aux candidats du Front de Gauche 

«Aujourd’hui, une petite minorité concentre la richesse et le pouvoir.

Il est temps qu’une révolution citoyenne rende le pouvoir au peuple et permette à chacun d’avoir une vie plus humaine. C’est ce que défendent les candidats du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle, Jean Vila, Françoise Fiter, Daniel Borreill et Nicolas Garcia pour les législatives.

appelMembres de partis différents ou sans appartenance politique, militants syndicalistes, associatifs et citoyens, nous étions ensemble lors du référendum de 2005 pour faire gagner le non à l'Europe libérale.

Lors des dernières élections régionales, nous nous étions à nouveau rassemblés. Nous nous retrouvons régulièrement pour défendre les services publics, l'emploi, le pouvoir d'achat, les retraites, les droits et libertés...

Aujourd'hui, le Front de Gauche est devenu la deuxième force politique de gauche du pays. Il rassemble 7 organisations autour d’un véritable projet. C’est une situation porteuse d’espoir. Nous avons décidé de lui apporter notre soutien.

Rassemblé le peuple est plus fort et son action peut tout changer.

Comme nous, entrez en résistance, impliquez-vous dans la campagne, participez en signant et en relayant cet appel.»

ABADIE Dominique (Educatrice spécialisée, syndicaliste CGT), ABDOUCHE Kader (Ouvrier), ABDOUCHE Rachid (Chauffeur, Militant syndical), ABRAMSON Pierre-Luc (Professeur des universités), ANCONA Albert (Ingénieur à la retraite), ANCONA Véronique (Salariée CDD Education nationale), ARCAS Denis (Syndicaliste CGT Banque populaire), ARGAUD Andrée (Retraitée), ARNAU José (Retraité EDF, Syndicaliste CGT), AYLAGAS Assomption (Retraitée), BACH Françoise (Retraitée Hôpitaux de Paris), BAKLOUCH Aoueli (Commercial), BALAYER Bruno (simple citoyen), BARBA Evelyne (Militante syndicale), BARBA Gabriel (Educateur spécialisé), BARBA Serge (Militant associatif), BELLEC Loïc (Chômeur),  BERNABE Antoine (Salarié CCAS, militant syndical), BERTHELEMY Julien (Syndicaliste CGT, agent SNCF), BLANC Maryse (Retraitée), BOCABARTEILLE Bernard (Militant syndical, Fonction publique territoriale), BOUAFIA Tarik (Lycéen), BOURQUARD Bruno (Chef d’entreprise), BOY Jean-Paul (Militant syndicaliste et associatif), BRIEUGNES-SURROCA Michèle (Céramiste), BRIONES Joachim (Retraité SNCF), BRUSI Hélène (Agent EDF), BRUSI Marine (Moniteur éducatrice), BRUSI Roger (Retraité EDF), BRZOZOWSKA Patricia (Retraitée SNCF), CACHIER Marie-Thérèse (Conseillère municipale Argelès sur Mer), CAHUZAC Alain (Syndicat CGT retraité EDF), CAMPOURCY Jean (Retraité), CAMPOURCY Francine (Retraitée), CAMPS Joëlle (Syndicaliste), CARRANT Didier (Enseignant, SNES), CARRANT Françoise (Agent DGFIP-CGT), CASES Patrick (Elu municipal, syndicaliste CGT), CASTANIER Roland (Directeur d’école), CASTILLO Christian (Artisan), CASTILLO Jean-Pierre (Contrôleur La Poste, Président association), CATHALA Raymonde (Secrétaire de direction, conseillère municipale, PCF), CATHALA Rémi (Cadre territorial), CAVAILLE Michel (Militant associatif et culturel), CAVAILLE Pierrette (Retraitée), CHAMPFAILLY Jean-Louis (Retraité), CHATARD Françoise (Syndicaliste), CHAZARENC Emma (Enseignante, syndicaliste), CORDIER Christian (Syndicaliste, militant PCF), COMAPOSADA Yolande (Enseignante), COME Claude (Retraité Education nationale), COME Montserrat (Retraitée Education nationale), CRUZEL Robert (Retraité EDF-GDF), CULLEL Nathalie (Enseignante, membre du collectif « Sauvons nos classes), DARDENNE Raymond (Agriculteur retraité), DARTIGUES Pierre (Syndicaliste retraité LCL), DE GRANDSAIGNE Julienne (Militante UNRPA), DEIXONNE Daniel (Militant syndicaliste et associatif), DEIXONNE David (AED, Syndicaliste SNES), DEIXONNE Monique (Retraitée Education nationale), DELABRAYE Séverine (Mère au foyer), DEL PRADO Suzanne (Commerçante), DELAY Dany (Elue municipale Villelongue dels Monts), DELAY Denis (Médecin généraliste), DELBAERE Daniel, DELCAMP Anne-Marie (Militante syndicale et associative), DELCAMP Gérard (Dessinateur de Presse), DELORS Martine (Douanes), DEPOND André (Retraité), DEVAUX Georges (Technicien retraité), DEVAUX Michèle (Retraitée Education nationale), DIEGUEZ Christian (Retraité), DOMENECH Jacques (Ex conseiller Prud’homme CGT), DUMONTAUX Jacques (Retraité Education nationale), DRILLIEN Nadine (Conseillère municipale Cabestany), EL OUARDI Karim (Syndicaliste SNALC, Education nationale), ERLANGER Manuel (Ouvrier intérimaire), FERNANDEZ François (Syndicaliste, Président d’une mutuelle FP) FITER Françoise (Assistante sociale), FORCADE Jacques (Retraité Impôts), FRANQUESA Michel (Militant FSU et PCF), FRASSINELLI Yves (Retraité Education nationale), GALANO Philippe (Syndicaliste, ancien Conseiller régional), GALY Denise (Militante droits des femmes), GARCIA Nicolas (Maire d’Elne), GASPON Nicole (Conseillère municipale Perpignan), GATELAU Francis (Agent EDF, Inactif), GAUBY Marie-Carmen (Secrétaire administrative CGT), GAUDRON Anne (Responsable organisme de formation et militante associative), GENE Colette (Militante associative), GERMA Françoise (Retraitée Education nationale), GERVIER Gérard (Retraité, PCF), GIRONELL Gérard (Enseignant, responsable syndical FSU), GOMEZ Pierrette (Agent administratif), GRANMONT René (Retraité Education nationale, PCF), GRISENTI Martine (Maître de Conférences), GROSJEAN Christelle (Militante Parti de Gauche), GUERRERO Monique (Militante associative), GUERRERO Patrick (Employé MECS , Angoustrine), GUERRIER Daniel (Socialiste libertaire et unitaire), GUICHET Jean (Retraité), GUICHET Nathalie (Enseignante CFA-BTP), HANUSSE Martine (Agent territorial), HILLEL Roger (Journaliste au Travailleur Catalan), HERBAIN Danielle (Conseillère municipale Amélie-les-bains), HERNANDEZ Eliane (Enseignante retraitée), HERNANDEZ Monique (Syndicaliste enseignante), HUILLET Pierre (Conseiller municipal Elne), JAMPY Marie-France (Enseignante), JAVELAS Pierre (Principal de collège retraité), JENNAR Raoul Marc (Essayiste), JOUHAULT Corinne (Employée), KAMINKER Jean-Pierre (Militant communiste et pacifiste), KERAMBELLEC Michelle (Comptable), LACAPERE Cécile (Adjointe au maire Cabestany), LACAPERE Rémi (Territorial), LAURENDEAU Jean-Marie (Cheminot retraité, militant CGT et PCF), LEAL Marie (Agent administratif), LEBALLEUR Evelyne (Militante associative), LEBALLEUR Hervé (Opérateur OFSET), LEBALLEUR Yves (Retraité), LEDRU Dominique (Retraité CSC), LEGENDRE René (Cheminot retraité), LEGROS Jérôme (Chauffeur), LEGROS Katia (Ouvrière horticole), LE-GOALLEC Marcel (Militant associationAncien Combattants), LLURBA André (Eleveur ovins), MAJORAL Viviane (Secrétaire), MAGDALOU Jean-André (Conseiller municipal Alénya), MALET Georges  (Cheminot retraité, syndicaliste CGT), MALET Ghislaine (Retraitée Education nationale), MALLEA Jacky (Adjoint au maire d’Ortaffa), MANCHON Raymond (Adjoint au maire Estagel), MANDRAU Gérard (Conseiller municipal Le Soler), MARC Michel (Responsable associatif, Instituteur retraité), MARKOVITCH Nicole (Psychiatre), MARTINEZ Maryse (PCF, syndicaliste), MARTINEZ Michel (Directeur de centre social), MARTY Bernard (Retraité), MARTY Michèle (Infirmière), MAURAN Sylvain (Professeur des Universités), MAURIN Bernard  (Instituteur retraité, PCF), MEGDOUD Jugurtha (Commerçant), MELLAL Farid (Etudiant infirmier), MENAHEM Sophie (Militante syndicale et pacifiste), MERIEUX Jean-Claude (Retraité, ancien responsable syndicaliste, PCF), MOLINS Bernard (Retraité), MOISSON Anne-Marie (Retraitée Education nationale), MOLINER Marc (Enseignant et syndicaliste), MOLLARD Evelyne (Retraitée), MONTEVERDE Bernard (Vice-Président Communauté de communes), MORALES Géraldine (Enseignante, Syndicaliste SNES), NEGRE Danièle (Infirmière), NEGRE Robert (Retraité), NICQ Jean-François (Vigneron), NOEL Jacqueline (Militante associative), NOEL Michel (Militant associatif), NOMDEDEU Claude (Retraité Education nationale), OFFRET Valérie (Auxiliaire de vie sociale), OLM Hélène (Retraitée), OTERO Didier (Retraité CPAM, syndicaliste, président associatif), PALOMINO Christophe (Militant syndical CGT énergie), PERISSINOTTI Gilles (Syndicaliste CGT territoriaux), PETIT Annie (Responsable associative), PEYPOCH Henri (Syndicaliste Telecom), PEZIN Annie (Archéologue, syndicaliste CGT), PHILIBERT Jany (Militante syndicale), PHILIBERT Jean-Marie (Militant syndical et associatif), PILON Danilo (Adjoint au maire Argelès sur mer), PINCE Guy (Enseignant syndicaliste FSU), PLACE Pierre (Cadre SNCF, CGT), POIROT Dominique (Cadre territorial), PONS Chantal (Retraité Education nationale), PONS Jacques (Retraitée Education nationale) , PONS Nadine (Enseignante, PCF), POUILLY Sébastien (Assistant d’élus groupe Front de Gauche CG66), POULLAIN Francis (Retraité Télécom, millitant PCF), POULLAIN Yvonne (Retraitée, militante PCF), PUGIBET Jean-Pascal (Enseignant retraité), PUGNET Edith (Conseillère municipale Cabestany), PUGNET Jacky (Militant associatif et politique), PUGNET Jacqueline (Militante associative), PUJOL Henri (Maire de Corbère les Cabanes), PUMAREDA Jacques (Maire d’Alénya), QUARETTI Jérôme (Militant anticapitaliste, responsable de cinéma), RAISON Jacqueline (Conseillère municipale Cabestany), REGNIER Jean-François (Conseiller municipal PCF Cabestany), RESSEGUIER Sarita (Adjointe au maire d’Alénya), REY Richard (Cadre retraité), RIO Roger (Directeur de cabinet du maire d’Elne), RIBAS Michel (Retraité SNCF), RIPOLL Jean-Pierre (Retraité), RIUS Daniel (Retraité), RIUS Gérard (Retraité), RIUS Jackie (Retraitée), RIVAS Elisabeth (Adjointe au maire Cabestany), RIVIERE Marie-José (Retraitée), ROITG Jacques (Maire de Montalba le Château), ROUCH Joël (Directeur d’école), SABATOU (Retraité, syndicaliste), SABIOLS Maurice (Militant syndical et politique), SAINTJOURS Jacqueline (Retraitée), SAINTJOURS Yves (Professeur des Universités retraité), SALAS Jean-Claude (Retraité), SAMSON Nicole (Retraitée FPH), SANCHEZ Marie-Françoise (Cadre activités sociales Energie), SANCHEZ Richard (Membre du CN du PCF, ancien secrétaire fédéral des PO), SANYAS Karine (Conseillère municipale Cabestany), SARDA Cédric (Salarié de l’énergie), SEGARRA Geneviève (Directrice), SEMIS Chantal (Militante associative), SEVERAC Marc (Adjoint au maire Argelès sur mer, retraité énergie), SICRE Guillaume (Syndicaliste, Sécurité sociale), SIMON Daniel (Retraité), SOULET Bruno (Syndicaliste CGT Territoriaux), SURROCA Michel (Retraité), TERRASA Gabriel (Adjoint au maire d’Alénya), THOMAS Yvette (Enseignante retraitée), TORRES Hélène (Retraitée), TOURNE Maurice (Retraité Education nationale), TRIGON-VERNIER Jocelyne (Chef de cabinet du maire Elne), TROTEL Alain ( Retraité), TROTEL Mireille(Retraitée), TUBAU Sylvie (Syndicaliste), TUBERT Jeanne(Conseillère municipale Elne), VALETTE Michelle (Retraitée Education nationale), VAYOT Antoine (Responsable entreprise, militant PCF), VERDAGUER Francis (Retraité), VERDAGUER Gilbert (Retraité douanes, militant CGT et PCF), VERDAGUER Mireille (Retraitée), VERNET Jean-Louis (Conseiller municipal Canohès), VIBERT Brigitte (Militante syndicale et associative), VILERT Jean (Employé, PCF),  ZAPARTY Jean-Claude (Syndicaliste), ZERMANN Christelle (Documentaliste, FSU)

 

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 08:27

logo coul cor2-300x154Aujourd’hui, une petite minorité concentre la richesse et le pouvoir.

Il est temps qu’une révolution citoyenne rende le pouvoir au peuple et permette à chacun d’avoir une vie plus humaine. C’est ce que défendent les candidats du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle, Jean Vila, Françoise Fiter, Daniel Borreill et Nicolas Garcia pour les législatives. 

Membres de partis différents ou sans appartenance politique, militants syndicalistes, associatifs et citoyens, nous étions ensemble lors du referendum de 2005 pour faire gagner le non à l’Europe libérale. 

Lors des dernières élections régionales, nous nous étions à nouveau rassemblés. Nous nous retrouvons régulièrement pour défendre les services publics, l’emploi, le pouvoir d’achat les retraites, les droits et libertés…

Aujourd’hui, le Front de Gauche est devenu la deuxième force politique de gauche du pays. Il rassemble 7 organisations autour d’un véritable projet. C’est une situation porteuse d’espoir. Nous avons décidé de lui apporter notre soutien.

Rassemblé le peuple est plus fort et son action peut tout changer.

Comme nous, entrez en résistance, impliquez-vous dans la campagne, participez en signant et en relayant cet appel.

Pour signer cet appel qui pourra être publié dans la presse ou sur le blog, envoyer nom, prénom et intitulé souhaité (par ex : syndicaliste, salarié SNCF, militant associatif…) à l'adresse suivante:  fdegauche66@gmail.com

Partager cet article
Repost0