Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 22:25

La mort de Clément, jeune militMeric.jpgant antifasciste de 18 ans, sous les coups de militants d’extrême droite est un drame tragique et révoltant.

Le PCF, membre du Front de Gauche, a immédiatement transmis ses condoléances à sa famille. Il a appelé dans l’urgence, avec d’autres organisations, à se rassembler dès mercredi soir dans de nombreuses villes en France.

A Perpignan, près de 150 personnes ont répondu à l’appel et se sont retrouvées, place de la Résistance, pour exprimer leur émotion mais aussi leur colère et leur condamnation de cet acte odieux.

Cette agression mortelle se situe dans un contexte de montée des idées d’extrême droite, des propos et actes xénophobes, portés par des groupuscules nationalistes. Toute la lumière doit être faite sur cette agression et ses auteurs doivent rapidement être mis hors d’état de nuire.

La haine et la violence fasciste qui sont à l’origine de ce crime doivent être combattues sans relâche et les groupuscules d’extrême droite dissous

Parce que notre vigilance ne doit pas s’arrêter, un nouvel appel à se rassembler est lancé à l’initiative de plusieurs partis, syndicats et associations pour Samedi 8 Juin à 15 h au pied du Castillet

Par notre présence, nous exprimerons notre intransigeance à sauvegarder une vie démocratique respectueuse des droits de chacun dans notre pays et notre résistance face aux exactions de ces groupes néo fascistes

Partager cet article

Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 19:12

Logement-copie-1.JPGAssemblée citoyenne

Mardi 4 Juin 2013

18H30 PERPIGNAN

Annexe mairie Haut Vernet

(Avenue de l'Aérodrome)

 

Contre l'austérité, pour le droit au logement décent pour tous!

Le sucès des rassemblements du 5 mai et du 23 mai à Perpignan contre les politiques d'austérité ouvre de nouvelles perspectives mais doit surtout être le début d'un processus pour faire revivre l'espoir de changement, alors que nous allons aborder en 2014 des échéances électorales importantes.

Ces échéances, municipales et européennes, nous imposent non seulement d'agir sur les grands objectifs de politique nationale, mais aussi de construire des propositions locales alternatives à l'austérité.

> Que peuvent faire une municipalité et une agglomération dans ce contexte?

> Quelle politique pour le logement social dans notre ville où la précarité, le chômage et la misère battent tous les records?

> Quelles actions concrètes pouvons-nous élaborer ensemble pour permettre à chacun de vivre dans un logement décent à des conditions financières supportables?

C'est le droit que nous portons dans notre programme "l'Humain d'abord!"

Venez en débattre avec les militants du Front de Gauche de Perpignan.

Partager cet article

Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 20:41

Tract2juin.jpgLa défiance des citoyennes et citoyens à l’égard des responsables politiques atteint son seuil critique. L’oligarchie croit en sa toute puissance, en son impunité. C’est pourquoi la réplique doit être forte et claire. Le Front de Gauche défend la perspective d'un processus constituant pour une nouvelle République. Redéfinir les règles sociales et démocratiques est le moyen pour que le peuple reprenne le pouvoir. La VIe République visera à élargir le socle des droits, à étendre la souveraineté populaire, à favoriser la démocratie sociale..
Face à l'accélération de la crise sociale et politique, aux annonces de ce gouvernement pour toujours plus d’austérité pour les jeunes, les salariés, les retraités, les familles, le Front de Gauche assumera toutes ses responsabilités pour que la colère légitime débouche sur l’espoir et la transformation sociale. Le Front de Gauche propose à toutes les forces et les personnes qui ont voulu le changement en mai dernier et plus largement au peuple, contre la finance et l'austérité, de participer à une grande marche citoyenne pour la 6ème République

le 2 Juin à PERPIGNAN 

Rendez-vous à 10h30 au pied du Castillet

Partager cet article

Repost0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 22:17

 

AC14maiSecurite.JPG

Assemblée citoyenne 

Mardi 14 mai 2013

18h30 PERPIGNAN 

Salle des Libertés

(rue Edmond Bartissol)

La sécurité ne doit pas être un thème électoraliste utilisé et instrumentalisé par toutes celles et tous ceux qui ont fait le choix de surfer sur des peurs irraisonnées et irrationnelles. Depuis plusieurs années, Jean-Marc Pujol, le maire UMP de Perpignan et son adjoint Pierre Parrat évoquent une spirale de l’insécurité. C’est une vision étriquée de la question qu’ils partagent avec le Front National. Pour y répondre, la municipalité de droite a implanté 140 caméras de surveillance en moins de 10 ans et se gargarise régulièrement des chiffres d’interventions de la police municipale… Le sentiment d’insécurité a-t-il pour autant reculé pour ceux qui l’expriment ?

- La question de la sécurité peut-elle être réduite à cette perception de certains citoyens?

- La répression peut-elle constituer l’unique réponse? N’y a-t-il pas un travail d’éducation, de sensibilisation à mener auprès de tous les citoyens (jeunes et moins jeunes) pour faire reculer un certain nombre d’incivilités qui alimentent ce sentiment d’insécurité?

- Les conditions de vie, le mal-logement, l’augmentation du chômage, la précarité ne constituent-ils pas des conditions d’insécurité sociale sur lesquelles il faut agir?

- La différence de traitement des quartiers de notre ville (entretien, animation, mise en valeur des espaces publics…) ne participe-t-elle d’une stigmatisation de certains secteurs de la commune?

Vivre en sécurité est un droit légitime pour tout être humain!

La stigmatisation des autres, entretenue à des fins électoralistes,ne saurait constituer une bonne réponse  à cette aspiration légitime: l’Humain d’abord.

Venez en débattre avec les militants du Front de Gauche de Perpignan

Partager cet article

Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 14:22

Dimanche 5 Mai  10 h30 PERPIGNAN Place de la Victoire (Castillet)

Manifestation unitaire à l’appel du Front de gauche (PCF, PG, FASE…) et du NPA. Toutes les forces sociales et associatives soucieuses de mettre au cœur du débat politique la démocratie et une véritable alternative à l’austérité ont été invitées à s’y associer.

Cette mobilisation comptera dans le rapport de forces à créer dans la bataille idéologique pour un véritable changement de société.

Pour les plus courageux qui veulent participer à la marche parisienne, un bus commun à l’Aude et aux P.O a été affrété (aller de nuit samedi soir, retour de nuit dimanche soir).

Partager cet article

Repost0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 17:08

NOTRE-MONDE.JPG"Faites de la politique"

MARDI 30 AVRIL à 19h

Projection du film

NOTRE MONDE

suivie d'un débat au cinéma Castillet

Rassemblant chercheurs et praticiens, NOTRE MONDE se pose comme un espace d'expression pour travailler à « une pensée commune ». Loin d'un monde rêvé ou inaccessible, c'est un ensemble foisonnant de propositions concrètes pour pallier les dysfonctionnements et impasses actuels. Mais plus encore qu'un libre espace de parole, NOTRE MONDE agit comme un rappel essentiel, individuel et collectif : « faites de la politique » et de préférence autrement...

Partager cet article

Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 12:17

 

paella.pngNous invitons les camarades à se joindre aux cortèges organisés par les organisations syndicales dans le  cadre des manifestations du 1er Mai.

Après la manif :

paëlla géante

au Bocal du Tech.(Argelès)

15 euros, réservation au

04 68 35 63 64

Partager cet article

Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 15:25

TC.JPG

  Invitation à participer

aux Assises du TC

SAMEDI 20 AVRIL

de 13 h à 19 h30

Mairie d'ELNE

avec la particpation de:

Patrick APEL MULLER, directeur de la rédaction de l'Humanité

Bob INGEY, responsable national du secteur communication du PCF

Jean-Louis BOUSQUET, directeur du journal la Marseillaise

Bertrand THOMAS, journaliste-enseignant, directeur de l'école de journalisme de Toulouse

et des journalistes du "Patriote de l'Ariège"

Partager cet article

Repost0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 11:46

débat

Mademoiselle, Madame, Monsieur,

2013 et 2014 vont être des années décisives pour notre système ferroviaire que ce soit en termes d’organisation, de gouvernance, de financements et des questions sociales. S’agissant de l’avenir d’une entreprise de Service Public et propriété de la Nation, il est inconcevable, pour nous, que les débats aient lieu et les décisions soient prises sans débat avec usagers, citoyens et cheminots. Nous avons donc décidé d’organiser un grand débat public citoyen sur l’avenir de notre système ferroviaire qui fait l’objet de projets gouvernementaux et européens qui, demain, vont affecter notre vie quotidienne à toutes et tous.

 

Deux projets de loi gouvernementaux et une directive européenne vont voir le jour lors de ces deux années :

1°) Le projet de loi gouvernemental sur la réforme du système ferroviaire :

Lancée en octobre 2011 par le Ministre des Transports, cette réforme est aujourd’hui en construction au travers de deux missions gouvernementales :

La mission « Bianco » qui doit faire des propositions sur l’organisation, la gouvernance et le financement du système ferroviaire ainsi que les bases d’un décret socle sur les conditions de travail des cheminots de la branche ferroviaire.

La mission « Auxiette » qui doit travailler sur la place des régions dans le système ferroviaire et sur de nouvelles relations contractuelles entre les Régions et la SNCF. Les rapports Bianco et Auxiette devraient être rendus publics vers la mi-avril afin de permettre l’élaboration d’un projet de loi d’ici la fin du premier semestre 2013 et le débat au parlement lors du second semestre de la même année.

2°) Le projet de loi « Acte 3 de la décentralisation »

Ce projet de Loi, est déjà déposé au Conseil d’Etat.

Dans sa version finale, la partie transport ferroviaire a été fortement réduite. Pour autant, des sujets problématiques comme la « régionalisation » de certaines lignes ferroviaires sont toujours présentes et d’autres comme l’avenir des Trains d’Equilibre du Territoire (les T.E.T.) ou la liberté tarifaire sont reportés à d’autres projets de loi. De plus, les questions financières ne sont pas traitées.

3°) La directive européenne sur le « 4ème paquet ferroviaire »

Bien entendu, les deux projets de loi précédents sont liés aux débats européens sur le 4ème paquet ferroviaire où la commission européenne préconise la séparation totale entre le gestionnaire de l’infrastructure et le transporteur historique ainsi que l’ouverture obligatoire à la concurrence pour les transports ferroviaires voyageurs nationaux.

A la lumière de la politique ferroviaire actuelle du gouvernement et de ces projets de lois, le débat pourra aborder des dossiers d’actualité, propres au département tels : l’abandon du fret par la SNCF à Cerbère, l’avenir du Train Jaune, la réouverture du trafic voyageurs et fret SNCF (ligne Céret à Perpignan – celle des Fenouillèdes)…

Ont été invités à participer à ce débat citoyen :

Toute la Presse départementale, M. BOURQUIN (Sénateur et Pdt du Conseil Régional Languedoc/Roussillon), la Direction régionale SNCF, RFF, les quatre députés du département (3 PS + 1 UMP), Mme MALHERBE (Pdte du Conseil général 66), M. Calvet (Sénateur UMP), M. CASTEX (Maire UMP de Prades), M. CASSOLY (Maire de los Masos-Conseiller général communiste), M. VILA (Maire de Cabestany-Conseiller général communiste),les organisations syndicales ouvrières, étudiantes et lycéennes du département, le Parti Socialiste, les Verts, le P.G., le NPA, L.O., Initiatives citoyennes, les associations d’usagers, les représentants des chargeurs …

Espérant vous rencontrer lors de ce débat, veuillez agréer, Mademoiselle, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.

Perpignan, le 02 avril 2013

Les Cheminots Communistes des P.O.

Partager cet article

Repost0
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 21:35

Filoche2Flexibilité, baisse des salaires, mobilité, licenciements… L’ ANI (Accord National Interprofessionnel du 11 janvier) vise à modifier profondément le Code du travail. Il constitue une grave régression de nos droits sociaux. C’est inacceptable ! Venez en débattre

JEUDI 14 MARS

20 h Argelès/Mer

salle cinéma Jaurès

à l’invitation de l'Assemblée citoyenne du Front de gauche des Albères avec: 

Gérard Filoche, militant syndical et membre du bureau national du parti socialiste

Nicolas Garcia et Chantal Dubon, Front de Gauche

Christophe Olive, militant CGT et président du tribunal des prud’hommes

Yves Gauby, membre de la direction nationale de la Fédération CGT construction

Partager cet article

Repost0