Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 09:56

 

 Ecuador.jpgMercredi 12 décembre

Ciné Front de Gauche

19 h au cinéma Castillet

 

"ECUADOR, une politique au-delà de l'utopie" 

 

Ce documentaire de Jacques Sarasin sur un projet politique, sur une utopie devenue réalité est porteur d’idées, de réflexions et de solutions sur les crises actuelles. Il propose un vrai débat autour de l’avenir de nos sociétés.

 Dans un monde à sens unique, où les pays du nord exportent leur modèle économique et politique dans le monde entier, il existe un pays d'Amérique latine qui s'est engagé dans une réforme profonde de ces modèles et invente une nouvelle gouvernance, pragmatique et humaniste. Ce pays est l'Equateur. Rafael Correa, économiste réputé, venu à la politique comme on part en mission, en est devenu le Président en 2006. Il a transformé un pays aux structures archaïques en une démocratie participative, sociale, indépendante et écologique. Aux Equatoriens, il a apporté l'espoir que les vieilles structures figées n'étaient pas une fatalité, que tous les citoyens avaient leur mot à dire et qu'il y aurait enfin quelqu'un pour les écouter.

Tarif unique 5€ ou abonnement.

A l'issue de la projection ce débat sur les alternatives à la crise capitaliste sera animé par Patrice BESSAC, membre de la direction nationale du PCF 

Il est possible de ne venir que pour le débat (qui est gratuit !)

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:00

 

CerbereJeudi 6 Décembre

9 h Gare de Perpignan

devant les bureaux de la direction

Mobilisation pour sauver

19 emplois menacés au

centre SNCF de Cerbère

Cheminots, population, syndicats, élus mobilisons-nous ensemble pour la défense de l'emploi dans les Pyrénées Orientales contre la concurrence sauvage et faussée.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 23:15

 Les cheminots communistes invitent à une rencontre-débat

Jeudi 29 novembre à 10h  salle polyvalente Cerbère

PCFcheminots.jpgL’annonce de la SNCF de supprimer le fret SNCF à Cerbère, relance le débat sur les moyens à mettre en œuvre pour réaliser une véritable politique des transports. Cette annonce remet en cause l’ensemble du site ferroviaire de Cerbère (tant fret que voyageur).

La réunification de RFF et de la SNCF nous donne toutes les raisons de  favoriser une véritable politique de transport ferroviaire publique en harmonie avec nos territoires et complémentaire avec les autres moyens de transports et logistiques du département. C’est la seule issue si nous voulons vraiment promouvoir l’emploi stable facteur de développement économique et durable de nos territoires. 

Parce que nous voulons défendre l’emploi, parce que nous sommes attachés au développement industriel de notre département, source d’emploi pour nos enfants, nous appelons l’ensemble de la population des Pyrénées-Orientales à se mobiliser pour que Cerbère vive.

Lors de la campagne des présidentielles et des législatives, le PCF avait fait plusieurs propositions (fret et voyageurs)  dans le développement du transport ferroviaire SNCF pour les Pyrénées-Orientales :

  • Réouverture des lignes Elne-Céret et Rivesaltes-Axat,
  • Une desserte voyageur à l’université et l’aéroport
  • Concernant le Fret nous avions rencontré les responsables de la zone St-Charles très intéressés par une  offre de transport marchandise et la proposition d’une  plate-forme multimodale en liaison avec le port sec du Boulou
  • Le 3ème quai et le développement de Port-Vendres, envisagés par le conseil régional et le conseil général, place Cerbère comme un outil indispensable à la réussite d’un tel projet et à l’activité des docks.

Toutes ces propositions sont d’avenir et permettraient à très court terme, de faire de Cerbère et de notre département un lieu industriel incontournable dans le transit et le transport des marchandises (rail-route-mer et air) en coopération et non en concurrence avec Barcelone, Port-Bou, Sète, Marseille, Paris et vers toute l’Europe.

En, 2009 le centre TER voyageurs de Cerbère devait fermer pour des raisons obscures de rentabilité.  La mobilisation des cheminots CGT, de la population du canton, des communistes et de leurs élus a permis de remporter une victoire et de montrer la nécessité d’un tel outil.

Cheminots, population, syndicats, élus: ne laissons pas faire!

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 21:30

 

Une initiative de l’Association France Palestine 66

 

YesTheatre.png

Lundi 26 novembre, 20 h

salle Ecoiffier à Alenya

Soirée avec le Yes Theatre, une troupe de la ville d’Hebron en Palestine qui présente "Toujours le même problème", un spectacle vif et drôle sur le thème des problèmes de voisinage…

Depuis 15 ans, le Yes Theatre interroge les habitants d'Hébron, en particulier les plus jeunes sur leur vécu, leurs sentiments, leurs intérêts et leurs rêves. 

Le Yes Theatre crée des spectacles avec et pour la population, anime des ateliers théâtre, forme des acteurs de l’éducation et de l’animation à l’outil théâtral. Ainsi, il favorise l’expression, le développement artistique, l’ouverture et participe à la transmission et à l’enrichissement de la culture palestienne.

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 22:20

 

Gaza.jpg

Rassemblement unitaire

Mercredi 21 novembre 18H30

PERPIGNAN, Place Arago

 Depuis plusieurs jours, l'armée israélienne a intensifié bombardements et incursions sur le territoire palestinien de la bande de Gaza, causant la mort de plusieurs civils Palestiniens, dont des enfants.

Une nouvelle étape a été franchie par le gouvernement israélien en assassinant Ahmad Jabbari, chef de la branche militaire du Hamas.

Aujourd'hui, l'Etat d’Israël a officiellement annoncé et repris ses opérations militaires contre Gaza, infligeant à nouveau bombardements morts et destructions à la population gazaouie, soumise à un blocus illégal et inhumain depuis 2007. Ceci entraîne des répliques qui touchent aussi des civils israéliens.

Nous déplorons toutes les victimes civiles, mais nous considérons qu'Israël en rompant le cessez le feu et déclenchant l'agression en porte la responsabilité.

Nul n'a oublié les massacres perpétrés par la même armée israélienne lors de l'offensive « Plomb Durci » de 2008-2009, se soldant par la mort de près de 1500 Palestiniens et que les mêmes prétextes avaient été invoqués par le gouvernement israélien pour justifier cette attaque meurtrière. C’était, comme aujourd’hui, la veille d’une échéance électorale en Israël. Et comme en 2008, les attaques de l'armée israélienne se poursuivent aujourd'hui malgré un accord de cessez-le-feu obtenu grâce à la médiation égyptienne, et respecté par les Palestiniens jusqu'à l'assassinat du responsable du Hamas.

Benyamin Netanyahou, qui a annoncé l’alliance de son parti avec celui du leader d’extrême droite Avigdor Lieberman, utilise à l'évidence cette attaque contre la bande de Gaza pour des considérations électorales.

Ce gouvernement œuvre aussi méthodiquement à torpiller la démarche palestinienne à l’ONU. Il clame haut et fort sa volonté de renverser l’autorité palestinienne, voire de liquider sa direction si la Palestine devient membre de l’ONU.

Le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens condamne les assassinats dits ciblés et les attaques contre la population assiégée de Gaza.

Le collectif appelle le gouvernement français à faire pression sur Israël afin que ce déferlement de violence meurtrière cesse, qu’Israël lève immédiatement le blocus de la bande de Gaza et réponde positivement à la légitime demande palestinienne d’adhésion à l’ONU.

Préserver les chances de la paix, suppose de la part de la communauté internationale comme du gouvernement français, de mettre fin à l'impunité d'Israël. Ceci passe par des sanctions et non par des primes à l'occupation comme le fait régulièrement l'Union européenne.

 

 

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 08:30

Jeanne, Yamina et Bernard seront jugés au Palais de justice de Perpignan, le vendredi 23 novembre 2012.

Militants pour les droits du peuple palestinien, militants pacifistes et antiracistes, ils sont accusés d’incitation à la discrimination et à la haine raciale, et encourent une peine pouvant aller jusqu’à 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende.
AfficheBDS.JPGLes faits qui leurs sont reprochés: avoir distribué un tract d’information aux clients d’un grand magasin, appelant à boycotter les produits issus des colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés, et illégalement commercialisés par l’Etat d’Israël. Pour mener cette action citoyenne pacifique, une quarantaine de militants avaient répondu avec eux à l’appel d’une quarantaine d’organisations (associations, syndicats, partis de gauche) du «Collectif 66 Paix et Justice en Palestine» de Perpignan. Ils exigeaient ainsi, d’une même voix, le respect du droit international et le respect des droits humains fondamentaux, bafoués par l’occupation militaire et la colonisation israéliennes, illégales et d’une violence extrême.
Cette accusation est en réalité le fruit d’une manipulation indigne datant du gouvernement de N. Sarkozy, en réponse au développement de la campagne unitaire nationale et internationale BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) initiée à la demande de la société civile palestinienne. La «circulaire Alliot-Marie», à l’origine de ces poursuites judiciaires, vise, en tentant de les criminaliser, à museler des actions citoyennes et non-violentes contre l’impunité d’un Etat, Israël, qui viole en permanence le droit international.
Nous ne pouvons laisser passer une telle attaque contre la liberté d’expression, visant des citoyens et des organisations qui se mobilisent pour exprimer une opinion qui est la leur, dans un esprit de totale adhésion aux valeurs d’antiracisme, de justice et de paix dans le monde.

C’est massivement que nous devons nous mobiliser pour manifester notre solidarité à Yamina, Jeanne et Bernard, en participant au rassemblement de soutien, vendredi 23 novembre, devant le Palais de justice de Perpignan

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 09:29

ManifRESF.JPGRassemblement à Perpignan

Samedi 17 novembre

Place Rigaud à 14 h 30

- Pour en finir avec la politique raciste initiée sous l’ère Sarkozy
- Pour imposer l’abrogation des lois xénophobes

- Pour exiger la régularisation des sans-papiers

3 millions de chômeurs, 52 000 demandeurs d’asile en France. Il n’y a aucun rapport entre ces deux chiffres, et pourtant, on ne connaît que trop la réaction simpliste de ceux qui disent: expulsons-les!...
La politique d’immigration de Valls ressemble à s’y méprendre à celle d’Hortefeux, Guéant et consorts, qui lui ont d’ailleurs adressé des félicitations…
Le RESF (Réseau Education sans Frontières) et de nombreuses organisations humanitaires, syndicales et politiques progressistes appellent à réagir et à contrer une argumentation basée sur le mensonge.

 

«L’Europe est envahie de migrants.» FAUX!
Seuls 14% de la population mondiale se déplacent. Sur ces 14%, moins d’une personne sur trois traverse une frontière, et est donc un migrant. Or 66% de ces migrants quittent un pays en développement pour un autre pays en développement et seulement 33% viennent des pays émergents du Sud vers le Nord, pour des conditions économiques, ou pour fuir les conflits voire les persécutions dont ils sont victimes.
Les demandeurs d’asile en 1992, dans l’Europe à 15, étaient au nombre de 672 000. En 2010, dans l’Europe à 27, ils étaient 236 000, soit trois fois moins, et 300 000 en 2011.
«Les immigrés coûtent cher.» FAUX!
Les migrants sont les meilleurs acteurs de l’aide internationale au développement. Ils injectent 334 milliards d’euros dans les pays en développement, soit quatre fois plus que l’aide internationale.
Les migrants bénéficient de droits : 48 milliards d’euros sous forme de RSA, d’aides sociales, de retraites. Mais ils s’acquittent de 60 milliards d’euros en impôts, taxes et cotisations. Bénéfice: 12 milliards d’euros en 2009.
Si les sans-papiers étaient régularisés, ils « rapporteraient » des dizaines de milliards d’euros de plus. Le calcul a été fait au Royaume Uni, la régularisation des sans papiers auraient « rapporté » 4,6 milliards d’euros en 2009.
Les migrants créent activité, emploi et richesses. Ils sont une contribution essentielle aux retraites d’une population vieillissante.
«La France est une terre d’accueil.» FAUX!
En France, sur 47 700 personnes ayant demandé le statut de réfugiés en 2009, 31 000 l’ont obtenu.

Sur 52 000 demandes en 2010, seuls 10 300 l’ont obtenu. Ce dernier chiffre place la France en tête des demandes d’asile dans les pays européens. Mais elle est en septième position pour les réponses positives.

Parallèlement, le nombre d’expulsions n’a cessé d’augmenter en France. 25 000 en 2007. 29 000 en 2009. 33 000 en 2011 (alors que l’objectif fixé par Claude Guéant était de 28 000). 40 000 expulsions étaient espérées par Guéant pour 2012. Valls maintient le même objectif.

Une expulsion coûte 26 000€ ! Et 25% du coût annuel de l’immigration est consacré aux centres de rétention.

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 07:33

ManifEurope-copie-2

MANIFESTATION à PERPIGNAN

Mercredi 14 Novembre

11h 30 Place de Catalogne

Pour la première fois, une grève générale internationale est organisée en Espagne, au Portugal, en Grèce, à Chypre et à Malte le 14 novembre prochain. A l'appel de la Confédération européenne des syndicats, cette journée devient une journée d'action et de solidarité européenne. Dans de nombreux pays, dont la France, la mobilisation sera importante, avec des grèves sectorielles et des manifestations.

Le Parti de la gauche européenne (PGE) dont le PCF est une des composantes, exprime son soutien inconditionnel à cette journée d'action.

Le 14 novembre, c'est l'Europe des travailleurs qui hausse le ton face à l'offensive des marchés et des dirigeants européens et nationaux contre leurs droits, leurs salaires, leurs retraites... Une étape historique va être franchie dans la capacité des travailleuses et travailleurs d'Europe à agir ensemble. Cette lutte coordonnée, face aux plans d'austérité et aux «mesures de compétitivité», est un véritable espoir.
- Construite sur la concurrence entre les travailleurs, le dumping fiscal et social, l'Union européenne court à sa perte si la solidarité, l'emploi et le redressement productif ne deviennent pas des priorités.
- Construite loin, très loin, des préoccupations citoyennes, l'UE est aujourd'hui une des machines de confiscation des souverainetés populaires les plus élaborées( cf mesures du Traité budgétaire).
Que les forces vives des différents pays prennent la parole et se coordonnent contre cette nouvelle tyrannie est légitime et salutaire.
Au lieu de passer en force – comme en Grèce avec le nouveau memorandum – et de satisfaire les caprices du patronat – comme en France avec les 20 milliards d'euros de cadeaux aux entreprises – les dirigeants nationaux et européens doivent s'appuyer sur les luttes et rompre avec ces logiques qui minent l'Europe et nourrissent les pires replis nationalistes, régionalistes, communautaires ou xenophobes.
Faire l'Europe sociale avec les travailleuses et les travailleurs continuera d'être la démarche du PGE.

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 06:26

khaos.jpg 

MARDI 30 OCTOBRE à 19h

au cinéma le Castillet

KHAOS 

en présence de la réalisatrice

Ana Dumitrescu

en partenariat avec le

collectif "Stop austérité 66"
CGT, Solidaires, FSU, LDH, Attac, Amis du monde diplomatique,FASE, NPA, Parti de gauche
, PCF

 

Fil conducteur de ce documentaire, Panagiotis Grigoriou, historien, anthropologue et blogueur de guerre économique, nous accompagne et partage sa perception des événements et de la situation.
Dimitris pense peut-être à partir si un jour il y est forcé, alors que Demosthène discute sur la politique française. Marcy, elle, a organisé un mode de fonctionnement de crise alors que les agriculteurs ne savent pas encore s'ils pourront continuer à semer. Katherina a vu son salaire se réduire de moitié et Giorgos a vu éclater les acquis sociaux tués par le mémorandum.
A travers ces visages, vous allez découvrir une Grèce loin des clichés véhiculés, loin de l'image qu'on s'en imagine.
Du marin pêcheur au tagueur politique, au rythme du jazz et du rap, sur les routes de Trikala en passant par Athènes et l'île de Kea, c'est un voyage à travers l'âme d'un pays qui vous emmène dans une réflexion sur la situation critique de la crise actuelle.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 13:17

  Manif30Sept-copie-1.pngLe Parti communiste et le Front de Gauche ont pris l'initiative d'une démarche pour un référendum sur le traité budgétaire européen et appellent participer à une gr ande manifestation nationale unitaire, le dimanche 30 septembre à Paris.

Cette manifestation rassemblera les organisations du Front de gauche et tous les progressistes qui luttent pour une réorientation sociale, économique et politique de l’Europe.

Pour cette manifestation, le Front de gauche des Pyrénées-Orientales dispose de 50 places de train (aller : 7h30 – retour : 18h05 ) à 106€, avec une participation à la charge du camarade de 50€. Pour les adhérents PCF de Perpignan, cette participation sera prise en charge par la section PCF.

Les inscriptions se font par téléphone au : 04 68 35 63 64 jusqu’au jeudi 27 septembre à 16h.

 

Ceux qui ne peuvent être présents à Paris ce jour-là et qui souhaitent apporter leur contribution au financement du déplacement pour la manif, peuvent faire parvenir un don à la section PCF de Perpignan.

Partager cet article

Repost0